PREUVES QU’IL NE SUFFIT PAS D’ÊTRE CROYANT POUR ÊTRE SAUVÉ

ENSEIGNEMENTS DE JÉSUS

Luc 13:3

« Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également. »

Matthieu 7:21-23

« Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité. »

Le Jugement des nations par le Fils de l’homme

Au moment choisi par Dieu, à la fin des Temps de ce monde corrompu, il est écrit que Jésus jugera l’humanité. Et selon Sa parole, il est clair que le devenir des « pécheurs » et des « justes » n’est pas le même. Voici, tel qu’il est écrit dans Matthieu 25:31-46, le Jugement des nations par le Fils de l’homme (mentionné par Jésus Lui-même).

« Lorsque le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s'assiéra sur le trône de sa gloire. Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d'avec les autres, comme le berger sépare les brebis d'avec les boucs; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli; j'étais nu, et vous m'avez vêtu; j'étais malade, et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi. Les justes lui répondront: Seigneur, quand t'avons-nous vu avoir faim, et t'avons-nous donné à manger; ou avoir soif, et t'avons-nous donné à boire? Quand t'avons-nous vu étranger, et t'avons-nous recueilli; ou nu, et t'avons-nous vêtu? Quand t'avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi? Et le roi leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites. Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche: Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. Car j'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger; j'ai eu soif, et vous ne m'avez pas donné à boire; j'étais étranger, et vous ne m'avez pas recueilli; j'étais nu, et vous ne m'avez pas vêtu; j'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité. Ils répondront aussi: Seigneur, quand t'avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t'avons-nous pas assisté? Et il leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n'avez pas fait ces choses à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne les avez pas faites. Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle. »

MÊME LES PRÉDICATEURS, MISSIONNAIRES, PRÊCHEURS ET HOMMES DE LOIS NE SONT PAS À L’ABRI

Matthieu 5:20

« Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux. »

Ceci n’est pas étonnant, puisque c’est Zerah, le scribe en chef et influant membre du sanhédrin au temple de Jérusalem, ainsi que le grand prêtre Caïphe, celui qui représentait l’Autorité suprême de Dieu et avait incontestablement la foi en Lui (Dieu), qui ont conseillé aux pharisiens de condamner Jésus à mourir.

Jésus traita les pharisiens et les scribes d’hypocrites ; et les accusa d’enseigner des fausses doctrines, car elles montraient une fausse image de Dieu et incitaient le peuple à « pécher » et à les déshériter de Son royaume.

Matthieu 23:13

« Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux; vous n'y entrez pas vous-mêmes, et vous n'y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer. »

*Les pharisiens et les scribes étaient les docteurs et gardiens de la loi transmise par Moïse.

« Un peu de science éloigne de Dieu, mais beaucoup y ramène. » Louis Pasteur, un des plus grand nom de la bactériologie.
Avec Dieu, tout est possible !